Le blog de BONZELE BLOG

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Portes ouvertes - Fin !

Alors ça y est les premières portes ouvertes se referment, c'est passé vite mais ce fût intense.
Jeudi fût une journée très chargée puisque j'ai eu 8 modèles qui sont passés découvrir la technique !

Avant de commencer, petit rappel technique : je développe 15s après avoir exposé 20s. Le collodion est jeune (moins d'une semaine). Le nitrate n'a été ni sunné, ni réajusté depuis la semaine dernière. Parenthèse fermée

Tout d'abord une armada de filles.

Ensuite, j'ai voulu testé mon révélateur filtré. Personne n'est d'accord sur ce point, selon les sources on a droit à tous les sons de cloches.
Pour le coup, ma seconde plaque est clairement sous développée. On apercevait les silhouettes mais l'image n'était pas là. Je ne laisse quand même pas tomber l'idée de recycler le révélateur. J'ai donc repris le révélateur "propre" pour la troisième plaque que voilà.

Vous remarquerez les artéfacts dus à un mauvais étalement du révélateur. Effectivement, j'ai remarqué à partir de ce moment que le révélateur se dispersait au lieu de faire une flaque.
Il faut noter que la température commençait à monter, il faisait beau et nous étions 5 dans le labo.
Cela ne m'a pas empêché de continuer les prises de vues :

Voici la plaque suivante AmyBlue surprise par un pluie de météorite cosmique !

Là je me suis dis que le révélateur avait vraiment un problème, j'ai donc rajouté de l'alcool dedans, espérant ainsi améliorer ses capacités mouillantes. En parallèle, j'ai pour la plaque suivante, changée le système d'étendage.

Parenthèse technique : Pour étendre mon révélateur, j'utilise cette méthode.

Méthode qui m'a beaucoup aidé et qui m'évite de me prendre tout le révélateur sur les doigts à chaque fois.

Pour la plaque suivante j'ai utilisé la technique plaque en main, j'en ai eu pas mal sur la main, mais le résultat est meilleur mais pas complètement satisfaisant.

Mais comme c'est une méthode que je maitrise moins (pour l'instant) j'ai préféré continuer avec la première. Ce fût certainement une erreur, mais je voulais essayer de comprendre pourquoi le révélateur partait dans tous les sens.

J'ai donc fini la journée sur ce portrait que j'aime beaucoup. Portrait qui a la particularité de jouer sur les dégradés de lumières, ce que j'avais pour l'instant jamais réussi à réellement faire. En revanche vous remarquerez toujours ces petits soucis d'étendage.

À la fin de cette semaine, j'ai pu sunner mon bain d'argent qui en avait franchement besoin et je l'ai reboosté aussi. J'ai filtré le collodion et je lui ai rajouté de l'alcool car il commençait à en avoir vraiment besoin. (décollement sur les deux dernières plaques).
Il va falloir que je me penche sérieusement sur les fonctions des différents ingrédients du révélateur, pour ne plus avoir de problèmes.

En conclusion, ces quinze jours de portes ouvertes m'ont apportés beaucoup en pratique du collodion, apprentissage et technique. J'en sort épuisé mais très content car ils m'ont aussi permis de rencontrer pleins de gens nouveaux, peut-être de futurs modèles.
Merci à vous tous qui êtes passés voir ce qu'il se fabriquait au Bonzeland !
N'hésitez pas à poster un commentaire que ce soit pour une question technique ou autre. En revanche si c'est pour me vendre du viagra, ça ne m’intéresse pas.

587 lectures

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://blog.bonzeland.fr/?trackback/108

Fil des commentaires de ce billet