Toute cette aventure est un mélange de petite graines semées, de hasard et d'un peu de culot.
N'ayant jamais réalisé, j'avais besoin d'aide car incapable de le faire tout seul. Il me manque, quelques connaissances et beaucoup d'expérience. J'ai pas mal traîné sur les plateaux mais de là à manœuvrer la barque tout seul il y avait loin.

J'ai demandé à mon copain Alexis Blithikiotis de m'épauler et donc de co-réaliser ce clip avec moi. Il a l'habitude de réaliser des clips, des films mais aussi d'accompagner des newbies comme moi. C'était l'homme de la situation.
Il a accepté sans hésiter (Merci !). On s'est donc lancé dans l'aventure.
Écriture de scénario, choix techniques, direction artistique nous avions deux mois et demi pour préparer ce tournage. Deux jours pour le tourner en extérieur en novembre et deux mois pour monter la vidéo.


Et voilà que quinze jours avant la date prévue, une tournée exceptionnelle est proposée à l'un des musiciens.
«— Mais il y a le covid et les visas.
— Mais ça va certainement le faire…
— enfin, peut être !»

Bref on décide de reporter l'affaire.
C'était embêtant car les agendas de chacun sont difficiles à concilier. Mais on trouve une date qui convienne à tous et qui permette de sortir le clip à une date correcte. On se fixe pour fin février.

Ça nous laisse le temps de bien bosser avec Alexis. Le scénario évolue, se peaufine. De nouvelles idées arrivent, chassent les premières. L'organisation est meilleure. On anticipe plus. On fait des repérages, des tests…

La date du tournage approche, on est presque prêt. Je me rend compte que c'était vraiment une veine ce report car on n'était en fait pas du tout prêt en novembre.
Bim, Hugh ne peut pas être là le vendredi, un concert report-covid vient de tomber.
Pas grave on gère, on tournera sur deux jours au lieu de trois. Même pas peur ! Et puis le vendredi soir on se fera un gros brief Matthis, Alexis et moi pour préparer les samedi-dimanche.

Tout sera au poil !


Le tournage est dans deux jours et l'on apprend qu'Alex a le COVID !
Impossible d'annuler on ne peux plus repousser, la sortie de l'album est calée sur la sortie du single qui est calée sur la sortie du clip. Les attachées de presse sont déjà sur l'affaire.
Bon, on fera le brief à deux, Matthis et moi.

Réglons les problèmes les uns après les autres.
Pour l'instant il y a du matériel à aller chercher, des courses à faire.
Je cours partout pendant qu'Alexis de chez lui, actualise les listes (on a plein de liste différentes) que je consulte à distance. On passe une dizaine d'heures par jours au téléphone, on Skype, on SMS. Premiers problèmes réglés.
Bim c'est la grève des transports, Matthis ne sera pas là pour le brief, pas grave on a encore du boulot sur skype Alexis et moi.
La première journée était la plus simple.
Nous savions exactement quels plans nous étaient nécessaires. Au final il n y en a pas énormément, non plus.
La journée se passera bien.

Le lendemain sera plus compliqué, la présence d'Alexis allait vraiment manquer.
Heureusement, nous avons trouvé un assistant réalisateur au pied levé à 23h30 le samedi soir. Merci Tom !


Et le dimanche on est partie pour une aventure avec Tom qui gère le planning, Alexis qui chapeaute le tout de chez lui grâce à la visio. Je l'entend discuter avec Tom pour que je n'oublie pas de tourner tel ou tel plan. C'était quand même cool de qu'il soit là avec nous. Il suivait le projet depuis le début, on a construit ce clip ensemble, cela aurait été vraiment triste qu'il ne puisse pas profiter de la ferveur du tournage.

Nous avons été très studieux et grâce au métronome Tom nous avons même fini une heure en avance. Les musiciens ont pu sauter dans leur char pour filer à Angoulême où ils commençaient une résidence.

Maintenant le stress est retombé. On a derushé, il ne nous manque pas de plans c'est la bonne nouvelle. Certains sont moins réussis que prévus, d'autres le sont bien plus. J'ai fait des erreurs, normal, je vais essayer de m'en souvenir.

À présent c'est l'heure du montage.
Encore un nouveau domaine à appréhender de façon sérieuse.
C'est une nouvelle aventure qui s'annonce, aux vues de ce que l'on a prévu pour la deuxième partie du clip.
Et après le montage il y aura l'étalonnage pendant lequel je compte m'amuser un petit peu …

Photos de plateau par Toum


266 lectures