Aujourd'hui, on continue avec autant d'enthousiasme. Pour la première fois depuis que je fais du collodion, c'est à dire un an à quelques jours près, j'arrive sur la fin de la bouteille de collodion. Tout consommé ! Rien à jeter parce qu'il est trop vieux ou tout séché parce que ma bouteille était mal fermée. Heureux que j'étais, j'ai dû modérer mes émois, à la vue de la dernière plaque coulée. Le mélange devait manquer d'alcool, toujours est il qu'il y avait des parties plus épaisses.
Du coup, le révélateur a eu du mal à s'étaler.
Pour les plaques suivantes, J'ai donc jeté le reste de collodion et utilisé mon collodion juste préparé en anticipation. Forcément ça a mieux fonctionné.